Etanchéité à l'air

Pour construire de manière économe en énergie, il faut construire de manière étanche. Voilà une exigence primordiale pour éviter les pertes énergétiques via les interstices et les fissures. En effet, vous risquez de perdre inutilement de l'argent tant par l'air frais s’infiltrant de façon incontrôlée dans votre habitation que par la chaleur générée s'échappant de votre maison par les fissures et interstices. Sans compter l'inconfort des courants d'air traversant votre habitation.

 

De plus, dans le cadre de la législation actuelle en matière de performance énergétique des bâtiments (PEB), il importe que votre nouvelle construction enregistre de bons résultats en termes d'étanchéité. Un bon score induit un meilleur niveau E et peut même représenter une différence de 10 points. Sachant qu'à l'heure actuelle le score maximum autorisé est de E 60 points (E50 en 2015 --> E40 en 2018 --> E35 en 2020 --> E30 en 2021), il apparaît clair que l'étanchéité à l'air de votre habitation a toute son importance. Il est possible de déceler les fuites d'air en réalisant des essais d'étanchéité (blower door) pendant la construction. Il sera ainsi possible d'apporter quelques éventuelles améliorations.

 

La valeur de l'étanchéité est exprimée en n50 h-1, c'est-à-dire le nombre de fois par heure où la capacité en air de votre logis est perdue en raison de fissures, à une différence de pression de 50 pascals (la différence de pression constatée par vent fort à l'extérieur). Une habitation traditionnelle obtient en moyenne 6 à parfois même 12 h-1, tandis qu'une construction basse énergie affiche 1 à 1,5 h-1. Et une maison passive requiert une valeur n50 inférieure à 0,6 h-1 !

Luchdichtheid Hebel

La construction d'une habitation étanche à l’air commence par le choix judicieux des matériaux de gros œuvre. Une construction massive recourant par exemple à Ytong, Silka ou Hebel ne laisse que peu de chances aux fuites d'air. Les matériaux pleins sont collés, créant de ce fait des joints étanches. Cette procédure va à contre-courant des méthodes de construction traditionelle avec un mur intérieur et un mur extérieur séparés par un vide, qui seront très sensibles aux fuites d'air en raison de la quantité importante de raccords entre eux.

 

Ytong et Hebel ne comportent aucun espace creux comme les pierres traditionnelles employées en construction rapide. Il n’y a aucune circulation d'air entre les murs, ce qui garantit l'absence de fuites d'air, par exemple lors de l'installation de prises de courant. Certains blocs Silka ont un système de trous contrôlés et déterminés pour passer les conduites, de sorte que les blocs et leur étanchéité restent intactes. La masse élevée des blocs Silka apporte de l'inertie thermique à votre maison, ce qui est très important pour le comfort dans une maison étanche à l'air.

 

Pour la toiture le béton cellulaire Hebel constitue une solution facile et fiable. Les dalles de toiture sont à la fois porteuses, légères et isolantes. Elles se raccordent parfaitement entre elles, favorisant ainsi l'étanchéité, et leur valeur d’isolation ne diminue pas avec le temps, à l'instar des blocs Ytong.

 

Ytong, Silka et Hebel offrent un monde de différence pour votre habitation. Une habitation disposant d'une enveloppe massive représente en effet la base en matière d'étanchéité.

 

Les experts de Xella vous conseille avec plaisir ce qu'il s'agisse d"une nouvelle construction ou d'une rénovation. N'hésitez surtout pas à nous conctacter.

 

Lire : Des tests de l'université de Gand ont prouvé l'étanchéité parfaite de la pierre silicocalcaire Silka