Noeuds constructifs

Ytong : La solution idéale et fiable pour les noeuds constructifs

Chaque bâtiment contient au moins une trentaine de noeuds constructifs linéaires et ponctuels. Ces noeuds constructifs, s’ils sont mal résolus, peuvent créer des ponts thermiques entraînant non seulement des frais supplémentaires d’énergie, mais également une hausse du niveau K. Une valeur K supérieure aux exigences légales résulte en une amende financière. Une bonne conception et une exécution détaillée des noeuds constructifs sont donc très importantes.

 

Celui qui conçoit son bâtiment en béton cellulaire Ytong et/ou Hebel ne doit pas trop chercher de solutions compliquées. Le béton cellulaire est un matériau portant et isolant en même temps, qui ne transmet ni la chaleur ni le froid, contrairement au béton ou au métal par exemple. Il n’est donc pas question d’interruptions de l’isolation (règles de base 1 et 2).

 

Les blocs Ytong apportent une solution simple pour e.a. les pieds de mur, les fenêtres, les portes et la toiture. En plus, comme première couche, seuls les blocs Ytong assurent simultanément une résistance aux charges et une bonne capacité thermique.

Pour la consruction traditionnelle, il y a une gamme de blocs d'assise Ytong en largeurs traditionnelles de 9, 14 et 19 cm.

 

Les panneaux Hebel de béton cellulaire offrent les mêmes caractéristiques que les blocs Ytong, et sont également facile à résoudre les noeuds constructifs sans pont thermique.  Une toiture en Hebel n'a pas de pont thermique.  Les panneaux Hebel sont portants et isolants en même temps.

Bouwknopen huis

Et la construction traditionelle

Le CSTC reconnait Ytong comme solution portante et isolante pour la base de façades.

En savoir plus